déséducation 101

82587248_10157846076253685_82005537159380992_n

••• les zultimes chroniques – 23/1/2020

traduction: je commence à soupçonner que la deuxième moitié de la vie consiste à apprendre à laisser aller tout ce qui n’était pas aimant ni humain et que j’avais mis tant d’énergie et de vigueur à assembler au cours de la première moitié… – Michael Xavier

tous ceux et celles qui ont accumulé quelques années au compteur peuvent probablement témoigner de cette affirmation…

genre…

Capture d’écran 2019-12-30 à 09.08.55

j’ai déjà reçu une éducation mais ça m’a pris des années pour m’en remettre… – Mark Twain

quelques semaines déjà depuis la fin volontaire de mon lien de travail à l’université… ce que certains nomment retraite, ou pré retraite, d’autres transition, d’autres encore qui préfèrent d’autres qualificatifs… quant à moi, je suis encore en phase découverte…

certain(e)s disent que lorsqu’on vieillit, on fait moins d’erreurs… parait que c’est simplement parce qu’on bouge moins vite… drôle mais quand même un peu vrai… et peut-être un peu parce qu’on a appris certaines choses au fil des ans… j’aime espérer cela…

ou on a peut-être plutôt désappris certaines choses ?

perso, je suis en désapprentissage 101 intensif…

depuis deux semaines donc que ce petit chroniqueur des grands chemins a arrêté de travailler… qu’une étape symbolique peut-être, mais qui apporte déjà certains bénéfices évidents…

plus relax, plus appréciatif du temps qui semble passer moins vite déjà…

comme le signe d’une étape de vie faite pour apprécier en faire moins… pour le moment… car à la retraite, on n’arrête pas, on ne fait que choisir davantage… on ne fait que faire ce qui plait davantage que faire ce que doit

du temps pour suivre des cours d’écriture en ligne (Avec Éric-Emmanuel Schmit et Bernard Weber, rien de moins), des cours de guitare, en ligne aussi… et faire de grandes marches en forêt en après-midi… et lire, flâner, et perdre du temps…

et commencer à mettre tous les papiers en ordre au cas où…

et même pas besoin d’être vieux ou vieille pour ça… toujours une bonne idée d’être prêt(e) comme un(e) scout car on ne sait jamais quand nous serons rappelé(e)s à la maison… car we are coming home, back home again…

prendre du temps pour revenir à la maison et perdre du aussi temps, ah ! quel luxe…

notamment prendre le temps de désapprendre… de tout désapprendre ce qui n’est pas amour ni humanité… et ainsi réapprendre ces deux ingrédients de base… car jamais trop tard… car c’était déjà là à la naissance…

car si on dit qu’on vieillit comme on a vécu, aussi possible de se rattraper si on considère que sa vie n’a pas été telle qu’on l’a voulue…

au début de la vie, sans qu’on nous le demande, on nous éduque…

et plus tard, à nous de décider si l’on veut se déséduquer soi-même, pour retrouver ce qui était déjà présent au début de notre existence… et parfois peut-être avec un peu d’aide extérieure… nécessaire parfois…

contrairement à nos premières années de vie qui ont requis pas mal d’efforts, rien à faire pour désapprendre, rien à atteindre d’autre que ce qui était déjà là avant qu’on naisse, avant que l’on s’incarne… ou au début de notre vie… celle-ci je veux dire… car parait qu’on en a plusieurs…

que laisser aller, que se délester de l’inutile et du non essentiel… simple à dire mais ça prend de l’expérience de vie…

coming back home again…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s