Carême 2.0 2.0

89438740_10158820017871323_7567782613784461312_n

♥♥♥ – 27/3/2020

l’amour au temps du Corona / quarantaine planétaire…

traduction: lorsque les événements de la vie vous forcent à vous agenouiller, vous êtes en parfaite position pour prier… – Rumi

comme certain(e)s d’entre vous probablement, avant cette année, le mot carême ne suscitait pas grand chose en moi, si ce n’est une réaction négative de punition et de restriction issue du pas si bon vieux temps que ça… avec notre passé catho autour d’ici (au Québec et sûrement le cas ailleurs à diverses mesures), ce terme ne nous concernait pas vraiment, quand il ne nous levait carrément pas le coeur…

mais il me semble que cette année, avec ce que l’on vit depuis quelques semaines, présentement et au moins jusqu’au 13 avril – et sans doute aucun pour pas mal plus longtemps – cette quarantaine comprise grosso modo entre le mardi gras et le lundi de Pâques revêt une autre signification…

bien sûr, qu’une coïncidence 😉 comme il en existe tant… comme il n’en existe aucune… c’est selon…

bien sûr, le terme carême fait sens surtout aux yeux du christianisme, qu’une seule religion parmi le chapelet des multiples religions et courants religieux…

mais quand même…

quel sens peut-on donner à cette période ?

car on peut toujours donner – ou imposer – le sens qu’on veut aux événements…

si on veut faire du sens car certain(e)s peuvent très bien vivre sans sens, du moins sans sens unique… car multiples les sens… et s’il faut se fier à nos sens, parfois il faut aussi se méfier des sens qu’on impose…

et la vie est un cercle qui va et vient… et qui revient…

et que de leçons à tirer de cette crise actuelle… même si nous sommes encore en plein dedans… déjà plusieurs révélations émergent…

et de nombreuses possibilités…

peut-être est-ce la terre qui nous avertit qu’elle n’en peut plus ?

peut-être sont-ce les Dieux – peu importe qui ou quoi ils et elles sont – qui nous mettent en garde ? qui nous forcent à changer drastiquement ? ou nous les humain(e)s qui, inconsciemment, n’en pouvions plus ?

peut-être que nous ne découvrons que seulement plus tard les leçons à tirer ? ou chaque jour un peu plus ? ou jamais ? qui vivra verra… et qui vit voit…. alors que certain(e)s vivottent à peine…

on en découvre sur soi et sur la vie un peu plus à chaque jour… et ça ne fait que commencer…

ou peut-être est-ce simplement la vie qui se déploie tout naturellement comme elle le fait depuis des millions sinon des milliards d’années ? qu’une manifestation de l’évolution du cycle naturel qui ne s’en fait que très peu avec les humain(e)s ? cette vie que nous avons provoquée et qui se rebelle ?

que des questions… sans réponses claires pour le moment…

encore en train de limiter les dégâts… peu importe ce que l’on en pense, peu importe nos opinions…

qu’on soit croyant(e) ou pas, on croit tous et toutes à quelque chose anyway… on croit à toutes sortes d’affaires… même et surtout si on aime dire qu’on ne croit à rien… car ça demande beaucoup d’effort de ne croire à rien… souvent la plus tenace des religions…

on a tous des opinions quelconques… et souvent très quelconques d’ailleurs nos opinions…

en ce moment, nous sommes forcés de sortir de nos opinions, à les dépasser et à respecter les consignes… dur temps pour les rebel(le)s et les réactionnaires…

mais en même temps, tous et toutes ensemble dans cette aventure… déjà une grande leçon… nous ne sommes pas des îles… nous sommes inter reliés… une même et grande famille humaine… déjà une grande leçon à apprendre, une simple mais grande vérité qu’on semblait avoir oubliée…

peu importe le sens qu’on veut donner au carême, ou pas, nous sommes dans une grande quarantaine humaine….

et drôle de coïncidence, tel que spécifié dans le texte du site Internaute dont j’ai mis le lien ci-bas, le terme Carême tire ses racines de Quadragesima ce qui, en latin, signifie quarantième…

et pour en revenir à la citation de Rumi up there (si elle est vraiment de lui car de nos jours tout est possible) : lorsque les événements de la vie vous forcent à vous agenouiller, vous êtes en parfaite position pour prier…

et en ce moment, certain(e)s ont beaucoup de temps pour prier, méditer, se recueillir, et aller marcher un peu… d’autres préfèrent tuer le temps…

alors que d’autres s’activent pour le bien du plus grand nombre… et de leurs enfants…

deux types de prières, mais même grande mess sanitaire, économique et humaine…

à nous, ensemble, d’en faire sens et d’en tirer partie… ensemble…

en priorisant ceux et celles qui sont les plus à risque, les plus vulnérables… en faisant chacun, chacune, notre part… humblement mais responsablement…

car qu’une même grande famille…

oh, on peut bien se divertir un peu, tant qu’on veut ou tant qu’on peut, mais on arrivera bien un moment donné aux limites des Netflix et autres sources de divertissement…

mais un moment donné, on arrivera bien au fin fond de soi…

là où se cache peut-être quelqu’un ou quelque chose de plus grand que petit soi…

https://www.linternaute.com/actualite/societe/1214330-careme-2020-c-est-quoi-le-mercredi-des-cendres/

Une réflexion au sujet de « Carême 2.0 2.0 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s