ma Marie

0photo prise par le Père Pío Cárdenas à El Hoyo, Abrigo, au nord de Santander en Colombie

♥♥♥ – 28/3/2020

l’amour au temps du Corona / quarantaine planétaire…

hier, vendredi, avant dernier vendredi avant le saint vendredi… et comme d’habitude, journée sans foule dans mon petit coin de pays mais full soleil… un vrai Dieu celui-ci… en tous cas, il fait des miracles sur notre moral… jusque sur notre foi même… lui qui boost notre système humanitaire comme rien d’autre… 😉 Roi Soleil va…

et hier, comme d’habitude aussi, j’ai marché…

et comme d’habitude, me suis rendu jusqu’à ma Marie… si l’expression ma Marie ne vous dit rien, allez lire ça… https://atidion.com/2020/03/26/marie-vous-salue/ pour la voir et savoir…

alors hier, vendredi full soleil, longue marche et sainte paix tout du long…

et lors de ma brève méditation de mi-parcours devant ma Marie (merci au propriétaire car la dite statue appartient bel et bien à quelqu’un dans les faits, mais dans ces mêmes faits, nous appartenons tous et toutes à Marie car on la dit mère de Dieu)…

oh Mother of God…

alors en ce vendredi pur silence et pur soleil, rien d’autre que le son de quelques oiseaux super happy pit pit du printemps qui arrive comme si de rien n’était…

je ne sais pas si les oiseaux sentent ou sont conscients ce qui se passe dans notre réalité, s’ils/elles sentent que la circulation environnante déjà rare est à peu près inexistante depuis quelques semaines dans les bois des environs ? car peut-être qu’une cervelle d’oiseau n’est pas si bête que ça après tout…

vendredi pur silence disais-je donc… et tout au long de mon retour, ma Marie continuait de me parler, de me chuchoter entre chaque pas… me disant que depuis toujours, c’est elle qui se cache derrière toutes les déités féminines du monde entier et de ses diverses formes religieuses et d’adoration…

elle me disait que ces temps-ci, pour les besoins de la cause humaine, elle prend des allures de Kali

download.jpg

car bien des choses avaient besoin d’être démantibulées, détruites, brûlées… car souvent, avant de reconstruire, on doit défaire, débâtir… de fond en comble…

ma Marie me disait aussi que depuis les révélations de me too, attendues depuis fort longtemps car couvant en silence et minant la moralité même du monde, c’est toute la force terrestre féminine qui reprend son droit, qui retrouve sa primauté, qui se manifeste au grand jour…

car depuis toujours, c’est le pouvoir féminin qui tient le monde… c’est la force féminine qui donne et porte vie, qui la soutient, qui la développe et qui en prend soin…

pas pour rien que même sous des airs masculins de virus, c’est une reine Corona qui frappe les fondements même de notre monde qui n’allait nulle part et qui tournait en rond mais pas si rondement… abusant sans vergogne notre mère même, notre mère terre…

et ainsi, comme ci comme ça, tout au long du reste de ce vendredi pas du tout ordinaire car rien d’ordinaire ces jours-ci, ma Marie a continué de m’habiter… et de se révéler à moi… tout plein d’elle, sans trop comprendre, sans trop savoir mais avec un doux feeling au corps, une douce sensation au coeur, une légèreté jusque tout là-haut dans l’âme…

et hier soir, juste avant d’aller m’abandonner dans les bras de Morphée, suis allé vérifier mes courriels et je reçois cette photo d’un ami vivant au Pérou…

0

et ces quelques mots accompagnaient la photo envoyée par mon ami :

La Vierge est apparue dans le village de El Hoyo, Abrigo, au nord de Santander en Colombie.

La photo est envoyée par le P. Pío Cárdenas, qui se trouvait en mission dans cette région.

Il a demandé à ce que cette image soit diffusée afin d’être un signe d’espoir pour l’humanité au milieu de tant d’angoisses.

 

Amicalement,

J.

oui je sais, ces coquines coïncidences…

oui aussi, je sais que plusieurs parmi vous allez être convaincu(e)s que cette photo a été shoppée… sincèrement, je n’en sais rien, car je ne sais rien du tout et de moins en moins…  mais même si c’était le cas, ma Marie, après m’avoir habité toute la journée, a quand même trouvé sa façon de me faire un petit clin d’oeil pour me souhaiter la nuit bonne… déjà un petit miracle en soi… si on veut y croire…

coquine Marie va… je vous salue bien bas…

 

2 réflexions au sujet de « ma Marie »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s