à la bonne heure

100913621_3259613630736944_8593921927968456704_n

♥♥♥ – 15/6/2020

l’amour au temps du Corona / déconfinement in progress…

ces temps-ci notre confiance, notre foi et notre capacité à cultiver le bonheur, donc à aimer la vie, sont mises à rude épreuve…

alors un temps parfait pour se pratiquer…

car facile de faire confiance et de garder la foi quand tout coule, quand tout roule et que tout est smooth… c’est quand ça brasse que ça passe… ou pas… quand c’est rock n roll et que c’est moins drôle et quand il y a de la houle qu’on doit mettre notre résilience à l’épreuve…

alors toujours capable d’aimer la vie ? encore capable ? et d’aimer toutes les personnes qui meublent cette vie ? en particulier ceux et celles qui ont des positions différentes – pour dire le moins – des nôtres ?

même si nous sommes mis à l’épreuve par les événements actuels, brassés de toute part dans nos certitudes, dans nos convictions, avons-nous vraiment le choix ?

car certaines personnes sont confrontées à des situations plus qu’inquiétantes en ce moment et ce, depuis des mois en fait…

tout ce qu’ils et elles avaient planifié et/ou construit risque de s’effondrer…

impossible pour plusieurs de savoir, même de soupçonner, ce qui arrivera à court et moyen terme… on oublie carrément le long terme pour tout de suite… que quelques moments présents et un peu plus…

alors si notre situation est relativement sécure et confortable, prenons le temps – et le soin – de penser aux autres pour qui c’est plus difficile en ce moment… juste comme ça… à les porter dans notre coeur, en les soutenant en pensées… devoir de mémoire… et de solidarité…

parce que nous sommes une famille…

parce que nous sommes solidaires… ou devons nous rappeler de le demeurer ou le devenir car pas toujours acquis…

parce qu’il n’y a pas d’EUX et de nous… que du nous…

nous sommes un, une, uni(e)s…

nous sommes toutes et tous ensemble… chacun et chacune respectivement dans nos chaloupes, canots, paquebots, pédalos, bouts de bois, mais toutes et tous dans la même grande tempête planétaire…

so ? so ? so ?

solidarité, solidarity, solidaeridade…

notamment pour les gens de l’état de l’Amazona au Brésil chez qui le Covid frappe particulièrement fort en ce moment, eux et elles qui sont très vulnérables… et dont l’existence même est en jeu…

Capture d’écran 2020-06-15 à 10.05.30

comme c’est le cas pour certains groupe d’autochtones d’ici qui sont à haut risque et qui ont choisi de se protéger avec vigueur… avec vous, de tout coeur…

Une réflexion au sujet de « à la bonne heure »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s