or i esse pi ti ci

Capture d’écran 2020-07-10 à 11.32.27

♥♥♥ – 12/7/2020

l’amour au temps du Corona… déconfinement estival cha cha cha…

peu m’importe si tu es pour ou contre le masque…

peu m’importe si tu te considères comme un(e) éveillé(e) parmi les endormi(e)s ou simplement comme quelqu’un qui respecte les consignes de santé publique…

peu m’importe si tu as fais tes recherches ou pas…

peu m’importe si tu penses que le ou la Covid existe ou pas… qu’il tue ou non… qu’il a été manufacturée ou qu’il n’est que légende virtuelle…

peu m’importe si tu encenses ou détestes Billy boy ou Donald and the rest of the gang…

pliiiise, respecte le monde…

peu importe ce qu’il et elle pense, dit ou fait ce monde…

respecte – ou au moins essaie tu vas voir avec de la pratique ça va venir – chacun chacune des 8 autres milliards et quelques de personnes… car sinon tu joues exactement le jeu de ceux, EUX, que tu décries et qui apparemment sont prêts à tout pour arriver à leurs fins…

relaxe, nobody is out there to get you… que toi avec toi…

car chacun chacune de ces 8 autres milliards et quelques de personnes ne sont que toi-même vivant à l’extérieur de toi…

tous et toutes simplement des humain(e)s, faisant du mieux que l’on peut avec ce que l’on a entre les mains et le coeur, avec nos propres expériences, avec nos propres leçons de vie à apprendre, avec nos défis et nos besoins, nos réalités personnelles et familiales…

car lorsque tu manques de respect envers autrui, quand tu blastes les autres verbalement et à coups d’arguments tous plus douteux les uns que les autres anyway grâce à ton clavier à-travers ton écran, ce n’est que toi que tu blastes en fait…

car les mots qu’on garroche dans nos écrans nous reviennent en pleine face, les feelings que ça génère restent pris dans notre corps… et rien de très bénéfique pour le système immunitaire tout ça…

car comme l’affirmait Ramana Maharsi, les autres n’existent pas… pas vraiment du moins… ils et elles ne sont que nous-même… des miroirs de nous, de notre relation au monde… et ceux et celles qui nous déclenchent le plus sont en fait les plus précieux… alors plutôt que frapper sur tout ce qui bouge, let’s have a look

car de ce phénomène, il parait qu’on ne s’en rend compte complètement seulement quand on meurt… mais il n’est pas trop tard car on vit encore…

peut-être ça la grande leçon du moment ? l’apprentissage du respect de nos différences ?

car toi qui se dit éveillé(e) parmi la gang d’endormi(e)s, tu devrais te rendre compte que même si nous sommes ensemble et uni(e)s, nous sommes surtout seul(e)s avec ce que l’on émet comme vibes… seul(e) avec ce que l’on projette sur ce monde… ce que l’on voit dans notre écran n’est pas the whole picture, seulement une réflection de ce l’on porte derrière nos yeux…

alors avant de te ressembler à ça, allons prendre un peu d’air… marcher, contempler la nature, sortir de la boîte et dé penser un peu à tout ÇA…

et R E S P E C T pliiiiise…

envers les autres, et, finalement, envers soi-même…

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s