fonda mental

♥♥♥ – 1/12/2020
l’amour au temps du Corona… take 2… vert, jaune, rouge et zone orange…

traduction: ce qui va et vient est constitué de la source même d’où cela origine… retracer la source du Je, le Je fondamental, demeure ouverte et est impossible à exprimer… le siège de la réalisation est à l’intérieur et le/la chercheur/se ne peut le trouver à l’extérieur de soi en tant qu’objet séparé de lui/elle-même… ce siège est pure béatitude et est le coeur même de tous les êtres et c’est pour cette raison qu’on le nomme le coeur…. le seul but de cette incarnation est de revenir à l’intérieur et de le réaliser… il n’y a rien d’autre à accomplir… Sri Ramana Maharishi, discours 129

hier j’écrivais et me questionnais au sujet de l’esprit, du mental, de l’âme et tutti quanti… soulignant le manque de précisions du langage pour décrire divers aspects de l’âme humaine dans ses divers aspects…

https://atidion.com/2020/11/30/esprit-saint-et-sain-desprit/

alors ce matin, je vous présente les mots des autres en complément…

ceux, ci-haut, de Ramana Maharshi, qui met l’emphase sur le retour en soi… en traduisant son texte, un mot s’est démarqué des autres, c’est fondamental… dans le sens du mental originel, le mental de la fondation intemporelle de l’âme humaine… comme dans syntoniser son mental sur le canal suprême de toute la création…

ce que nous présente en d’autres mots ci-bas Claude Leclerc qui nous signale que nos pensées ne sont pas nôtres, que du stuff, du bruit, qui passe par nous…

bon mardi lecteur/trice in and out à-travers les trous de nos mentaux…

_____________________________________________________________
CES PENSÉES QUI N’APPARTIENNENT À PERSONNE…

Ces pensées qui contrôlent votre vie
Ces pensées qui reviennent en boucles
Ces pensées qui vous obsèdent
Ces pensées qui vous transportent

Dans toutes sortes d’états
D’excitation ou de dépression…

Ces pensées ne vous appartiennent pas
Elles n’appartiennent à personne…

Toute votre souffrance
Tout votre stress
Les montagnes russes que vous vivez

Toutes vos peurs
Vos espoirs et vos désespoirs
Viennent du fait
Que vous vous appropriez ces pensées
Que vous les faites vôtre…

Ces pensées qui vraiment n’appartiennent à personne…

Votre cerveau, comme un poste radio
N’est qu’un récepteur de tout ce bataclan…
Le poste radio n’est pas l’auteur
Des discours et des musiques qui y transitent…

S’il commençait à se sentir responsable
Des ondes radio qui se diffusent à travers lui
De tous les psychodrames de toutes les couleurs
Il deviendrait fou

Comme le singe fou de votre cerveau
Qui prend toutes ces ondes-pensées
Pour une réalité
La vôtre !

Les pensées vivent dans un monde parallèle
Le monde des pensées
Elles ont leurs vies bien à elles
Et cherchent des cerveaux innocents et crédules
À séduire pour se matérialiser…

Votre cerveau est aussi un ordinateur
Programmé par votre famille, votre culture
Programmé à croire – à s’approprier – certaines pensées
Et pas d’autres

Selon le niveau de fréquence
Qu’on vous a poussé à syntoniser
Auquel on vous a hypnotisé(e)…

Pas plus que l’ordinateur n’est responsable
Des logiciels qu’on y installe
Vous n’êtes responsable des trains de pensées
Qui traversent votre cerveau…

Ne laissez pas les scénarios diffusés
Vous coller à la peau, définir votre vie !
Vous existez en dehors de tout ça
Comme pure liberté
Amour pur et pure innocence…

D’un seul coup de balai
D’un seul geste de libération
Vous pouvez vous délester
De tout le poids de votre vie…

D’un seul éclair de compréhension…

Pour cela
Pas nécessaire d’éteindre la radio
Simplement allumer votre conscience
Et voir que votre cerveau
N’est qu’un pauvre récepteur d’ondes-pensées
Innocent de toute la folie qui circule à travers lui…

Vraiment, je vous le dis
Votre âme, votre être véritable
Existe et vit en dehors et au-delà
De tout ça…

Je vous le dis
Pas comme théorie
Pas comme poésie
Mais parce que je le vis !

Cessez de croire bêtement
Que toutes ces pensées vous appartiennent
Elles n’appartiennent à personne !

Cessez d’y croire
Et goûtez l’inconnu de vous-même
N’ayez pas peur
C’est un inconnu des plus bienveillant
Des plus lumineux !

Explorez en pleine confiance
Et laissez-vous guider
Par votre propre lumière intérieure

Lumière dont la source
Est cette présence-conscience-tendresse
Qui depuis toujours
Vous fait des clins d’œil
Sous le brouhaha de toutes ces pensées…
Qui depuis toujours vous appelle…

Libéré(e) de toute croyance

En ces pensées qui n’appartiennent à personne
Comme le poisson
Qui retrouve son océan
Vous retrouverez enfin
Cette lumière qui vous a vu naître
Qui vous a mis(e) au monde
Et qui brille au fond
De tous les océans…

Libéré(e) du poids de toute votre vie
Et libre de participer à chaque instant
À la création du monde…

Libre d’aimer enfin dans l’allégresse
Sans peur et sans attente…

Claude Leclerc

si vous allez sur sa page FB (en cliquant sur son nom ci-haut), Claude offre de vous faire parvenir son livre gratuitement… riche de perles d’inspiration…

Une réflexion au sujet de « fonda mental »

  1. Prashanti.

    Très beau texte qui exprime bien l’état de témoin…..
    encore une fois : merci à Claude de l’avoir écrit et Ati de nous le partager.

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s