bêêê oui, bêêê non, bêêêby…

♥♥♥ – 9/1/21
l’amour au temps du Corona… wave 2… couvre-feu, le feu couve…

gang de moutons… on croise souvent cette affirmation ces jours-ci…

en général de la part de ceux et celles qui contestent boucoup boucoup envers ceux et celles qui contestent moins, ou peu, ou pas… ou pas assez à leur goût, ou pas comme eux/elles du moins…

comme si une grande partie de la population n’était qu’un bloc monolithique de dociles petites bêtes, soumis(es), endormi(e) et aveugle(e) qui n’ont tout simplement pas encore vu la lumière… saints bergers éclairez-nous…

selon eux et elles, parait que si certains petits moutons parmi nous allons peut-être nous réveiller bientôt à force de se faire conscientiser par les flashs de lumière émis par ces éveillé(e)s des réseaux, d’autres dorment trop dur et c’est pour ça qu’on devrait les laisser mourir… ouch !

pour ce qui est de l’empathie et de la compassion, ainsi que du respect envers nos aînés qui ont contribuer à bâtir ce monde de confort pour nous, on fera comme les chinois, on repassera… expression que seuls les vieux moutons saisiront…

moi qui me suis imaginé mouton noir toute ma vie en raison de mes choix qui n’entraient pas dans les cases traditionnelles, il semble que mon lainage a pâli… car l’autre jour, me suis fait traité de vieux crouton – or something like that – par un inconnu des ondes qui rectifiait mon point de vue, sachant mieux que moi ce que je voulais dire…

wow ! même si je suis resté quelque peu surpris, je ne sais pas si je devais prendre ça comme un honneur ou comme une insulte… j’ai choisi l’honneur, car le même prix… et à notre âge, on prend les honneurs là où on les trouve… bêêê oui…

depuis quelques temps, je m’intéresse aux propos de ceux et celles qui voient clair

pas pour les blaster, ni pour trouver des failles dans leur argumentaire (ce qui ne serait toutefois pas très difficile si on le voulait vraiment, mais une autre histoire que celle-ci), simplement pour tenter de comprendre… de distinguer l’émotion du propos… j’aimerais simplement mieux comprendre…

comprendre comment ces rebelles éveillé(e)s auto-proclamé(e)s peuvent percevoir et interpréter le monde si différemment des moutons plus blancs qu’eux… sans chercher à savoir qui a raison et qui a tort, car un va avec l’autre, juste pour tenter de comprendre et sentir d’où partent ces gens, comment ils/elles raisonnent, sur quelles bases ils et elles se fient si fidèlement… etc…

car oui des choses étranges qui se passent dans le monde… et pas toujours pour le bien du plus grand nombre…

hier en suivant brièvement le post de quelqu’un qui demandait ouvertement s’il y avait encore des gens qui croyaient à ÇA, j’ai constaté que les dark sheeps étaient actifs en timouton sur le clavier… les réponses sarcastiques rentraient à un rythme effréné et avec une vigueur surprenante qui ne relevait pas à première vue de l’amour et du respect mutuel envers les ptits frisé(e)s blanc(he)s

je voulais sincèrement demander de quoi on parlait quand on parlait de ÇA, car pas si clair pour moi voyez-vous, mais avec la vigueur de ces commentaires à l’encontre des moutons plus blancs du troupeau, je me suis gardé une ptite gêne, ne voulant pas me ramasser au centre d’un méchoui virtuel…

car le sens du ÇA était implicite et très clair parmi les amis(e)s de la personne qui posait la question, et la réponse encore plus claire… mais ouch, quelle conviction dans les propos… ça sentait le poil roussi de petit mouton rôti…

toujours surprenant que des gens soient aussi convaincu(e)s de certains faits sociétaux à la lumière de la validité et la fiabilité très relative de nos diverses sources d’information… toutes plus virtuelles les unes que les autres d’ailleurs… à partir de notre terminal respectif…

surpris le chroniqueur en tous cas… et un peu triste j’avoue – mais normal car un peu moumoune ce mouton chroniqueur – de voir flyer virtuellement autant de (réel) mépris et de haine bien sentie (haine ou peur ? autre question) envers la majeure partie du troupeau dans son ensemble… sans nuance, sans discernement… et en particulier envers les moutons les plus âgés du troupeau qu’on infantilise à coup de lourdes et grossières bêêêtises…

aille gang, y a du vrai monde à propos desquels vous parlez, qui ne vous lisent pas… alors toute cette colère est à vous, qu’à vous… comme ma surprise qu’à moi face à votre vive réponse d’hier, car vous ne me lirez pas non plus…

on aime toujours penser que ceux et celles qui ne pensent pas comme nous sont brainwashé(e)s, endormi(e)s, inconscient(e)s… mais, comme le demande ? suggère ? propose ? D. H. Laurence,

si tu ne réalises pas que tout le monde est programmé, alors tu l’es peut-être encore plus ?


car mouton noir, mouton blanc, mouton quand même… bêêêê oui…

c’est du moins ce que bêlent certains philosophes… même grand troupeau d’humains faisant du mieux possible avec les moyens du bar… ouvert en ce moment en terme d’interactions sociales… même grand troupeau mais diverses petites cliques selon nos couleurs… même si 2 grandes principales…

alors, esclave de notre propre image ? et de toutes ces idées empruntées que l’on entretient ? et des croyances grâce auxquelles on se définit ?

peut-être bêêê que oui, peut-être bêêê que non…

car qui sommes-nous pour tout savoir du monde dans son ensemble hein gang de ptits frisé(e)s lisses et moins lisses que nous sommes ? nous dignes descendant(e)s direct de St-Jean-Baptiste anyway

mais si on ne peut réaliser que tous les moutons qui font partie du grand troupeau sont tous programmés, peut-être sommes-nous ceux et celles qui le sont le plus ? tous des moutons de la même grande farce ?

car en effet, peut-être juste un rêve tout ce cirque ? pincez-nous quelqu’un….

peut-être qu’un jour, à notre mort, ou avant, quand on se réveillera enfin, qu’on soit mouton noir ou mouton blanc, ou mouton transgenre, on réalisera vraiment que tout ceci n’existe pas vraiment… pouf ! pêtée la baloune ! good morning !

et que finalement, les bergers à blanche barbe avaient raison quand ils disaient que tout ceci n’est qu’un rêve… que la vie est maya, illusoire…

alors qu’on rêve en blanc, en noir ou de toutes les couleurs, peut-être juste un rêve dans lequel on braie ?

peut-être bêêê que oui, peut-être bêêê que non ?

Une réflexion au sujet de « bêêê oui, bêêê non, bêêêby… »

  1. Ravi

    j’ai quelqu’un très près de moi qui est Témoins de Jéhova…
    et ce que me dit cette personne, qui n’est jamais seule lorsqu’elle vient me visiter… « c’est, nous savons ce qui est bon pour toi» …«nous sommes sauvé, et je t’offre le privilège d’être sauvé également»
    j’en déduit donc que ce sont les Témoins de Jéhova du Covid 19

    prenez vraiment le temps de vous assoir avec un disciple des T de J et surtout de les écouter (ce que j’ai fais de nombreuses fois), seulement pour le plaisir de les écouter tenter de …..
    vous allez entendre les mêmes phrases que vous exprimez

    je vois, perçois au travers mes expériences passées, surtout enfant

    pour ce qui est des puces incorporées (sur nos cartes de crédit, dans notre téléphone intélligent, cartes de débit,… ) pas besoin de vaccins , c.est déjà fait

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s