Ultracrépidarianisme

♥♥♥ – 15/3/21
les chroniques d’un nôbodé…

ai vu passer ça ce matin via l’ami Jean… ai découvert un penseur très posé et découvert un nouveau mot : ultracrépidarianisme…

si vous en voulez davantage:

ça s’est appliqué en masse au cours de la dernière année en lien avec LA ptite bibitte numéro 19… et tout ce qui la concerne… et ça continue…

sur les réseaux, tout le monde parle et se prononce et, pourtant, on en sait si peu sur tant de choses… comme le dit Etienne Klein : pour savoir qu’on est incompétent, il faut être compétent

mais pourtant tant de cons pêtants de fausse vérité suitant l’auto-réassurance… et pourtant… on dirait que ce sont ceux et celles qui savent le moins qui parlent le plus, et qui crient le plus fort pour combler leur incompétence et leur incertaines certitudes vides de sens qui remplit notre vide d’ignorance devant l’incertitude de l’existence…

pour avoir été formé à l’épistémologie – théorie de la connaissance – lors de mes études de doctorat, j’ai découvert comment nos croyances, notre position sociale et notre corpus émotionnel, entre autres mais beaucoup plus aussi, peuvent facilement nous faire nous fourvoyer soi-même… et pourtant, on aime tellement penser savoir qu’on sait…

ainsi, il est utile, essentiel et indispensable de déconstruire sa propre pensée, de la démonter, de la défaire en tout petits morceaux pour pouvoir la sortir de soi et ensuite l’analyser…

en ce sens, avant de procéder à toute analyse, le sujet de la recherche doit devenir le propre objet de son analyse… le propre de la méditation en fait…

sauf que sur les ondes, ce processus d’auto-connaissance prend très rarement place… sur une base intuitive – en tous cas moi je fais confiance à mon ♥️ – les gens pitchent et garrochent leurs savantes et fines analyses de surface de même que les réflexions qui s’en suivent aussi profondes que le vernis sur leur table de salon… sans parler du vernis de notre tout petit égo qui veut se faire aussi gros que Dieu le boeuf…

par définition, un chercheur cherche… et ne sait rien d’avance… la position ultime… car un minimum, sinon un maximum, de neutralité est requis… ce que l’on peut aussi nommer humilité, conscience de ses propres biais d’interprétation, brève la prise de conscience de ses propres présupposés…

mais évidemment, ceux et celles qui auraient besoin de procéder à cette auto analyse ne le feront pas… et n’écouteront pas Mr Klein…

et tout est bien ainsi car c’est ainsi qu’est la vie en ce petit lundi matin de mars…

mais nombreux sont ceux qui peuvent avancer la réalité de ce fameux virus et de ses multiples conséquences… décidément, certains pieds se prennent pour le nombril du monde des cordonniers…

ultracrépidarianisme…

au moins on va se coucher un ptit moins nono ce soir… allez bonne journée, le printemps s’en vient…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s