d’la houle dans chaloupe

♥♥♥ – 25/3/21
les chroniques d’un nôbodé…

est-ce qu’on s’en va tout droit dans le mur ? vers la chute ? ou vers l’ascension en 5D ?

la question se pose, pas reposant… et des questions se posent…

et pendant qu’on se chicane et s’entre-déchire, le bateau avance et file… droit devant… et un peu tout croche à cause des soubresauts idiologiques… et tangue la barque tabaslac… excusez-là, pour la rime… et ça aurait pu être pire…

de tous bords, tous côtés, on se déchire sur les fondements de la crise actuelle… ou sur la façon de la régler… et de la nier…

et on ne parle même pas des enjeux environnementaux, probablement la plus grande menace globale dans l’agenda…

mais en ce moment…

pandémie pour certain(e)s, plan et demi pour d’autres…

crise sanitaire pour certain(e)s, scénario arrangé par les gars des vues, et les big pharmas, et les corpos, et les élites pour certain(e)s autres…

chacun sa propre opinion, mais débat pas toujours propre…

chacun sa propre théorie, son explication, chacun son bouc émissaire, chacun sa propre ptite vue sur la chose… tous et toutes des gars et des filles de la même grande vue… et pourtant, multi visions et réalités virtuelles à angles variables… à grands coup de simili-certitude…

pro et anti masques, pour ou contre les vaccins… pro liberté versus pro sécurité… respect ou contestation des règles… pro guns ou pro contrôle… pro-vie jusqu’à la mort… pro environnement ou pro croissance économique… du pain et des choses… et on fait parler les chiffres dans la langue de notre choix…

on se chicane pour tout, mais surtout pour des riens… et pendant ce temps, la chaloupe suit son cours et la rivière coule, coule et coule, jusqu’à la mer, qui monte et monte… ou jusqu’à la chute… qui risque d’être brutale… eau chaude droit devant…

avec les réseaux asociaux, nos divergences sont magnifiées, mais nos discussions pas si magnifiques… comme on n’a personne en chair en face à face à soi, nos mots sortent drus et tout croches, nos mots écorchent… tellement que même plusieurs personnes sortent écorchées vif du ring politique à coups de menaces de mort…

on vit dans un drôle de monde, mais un monde pas toujours drôle…

un monde de tension exacerbé dans lequel de plus en plus de femmes meurent, tuées par des hommes… gênant pour les descend’Adam ces temps-ci… pomme de discorde mortelle et masculinité toxique…

on argumente, on s’oppose, on s’obstine, on se dresse contre autrui et toute parole qui s’éloigne un tant soit peu de la nôtre… on recherche les opinions qui vont dans le sens des nôtres et on ridiculise celles qui s’en éloignent…

on pense savoir mieux que son voisin et sa voisine alors que notre vision est toute petite, partielle et limitée… oh que nos petites oeillères bloquent une partie de la grande vue…

et on est certain(e) qu’on a raison, en tous cas plus raison que les autres qui ne pensent pas comme nous, les mal pensants… ah le monde dit-on !

et pendant ce temps

les humains de la classe ouvrière commencèrent à s’entre-déchirer les un(e)s les autres plutôt que de se rebeller contre les élites – corporatives, politiques, sanitaires ? à vous de choisir – responsables de leur malheur…

et malgré tout ce gris, quoi faire d’autre que de garder l’espoir de la lumière ?

car comme on dit, préférable être un(e) optimiste qui risque d’avoir tort qu’un(e) pessimiste certain(e) d’avoir raison…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s