prière d’offrande

♥♥♥ – 2/3/21
les chroniques d’un nôbodé…

traduction: et nous prions, non pas pour une nouvelle terre ni pour les cieux, mais simplement pour trouver le calme en notre coeur, et la clarté dans nos yeux… tout ce dont nous avons besoin est ici…
– Wendell Berry

j’aime cette idée de ce qu’est réellement la prière… rien à obtenir, ni à quémander… rien à souhaiter de plus que ce qui est ici maintenant… qu’y apporter du calme dans notre coeur, de la lucidité dans notre regard, de l’appréciation pour tout ce que nous avons déjà… déjà beaucoup…

et ensuite invitons et souhaitons le mieux et le meilleur pour tout le monde… souhaitons à tous et toutes ce que l’on se souhaite à soi-même… et un peu plus… souhaitons-nous de réussir à accepter ce qui est… et de tenter de l’améliorer un peu quand quelque chose requiert un ajustement…

socialement et collectivement, pourquoi ne pas utiliser cette tempête dans laquelle nous naviguons tous et toutes du mieux que nous pouvons – même si en embarcations très différentes – pour retrouver l’entraide, le penser commun, la solidarité, le bien du plus grand nombre… en commençant par ceux et celles qui ont le plus besoin…

car on ne s’en sortira qu’ensemble… et solidairement…

en commençant par arrêter de nous plaindre, car vieux réflexe automatique, nous qui vivons ici le ventre plein, avec de l’eau et de l’air frais, et bien au chaud dans nos homes… pour ceux et celles qui en ont car pas le cas de tout le monde… eux et elles qui ont besoin de notre attention et soin… les enfants aussi, les gens seuls et âgés, les malades…

en nous demandant ce que l’on peut faire à petite échelle pour aider notre prochain(e), comme notre communauté… car on ne peut changer le monde qu’en commençant à notre échelle… autour de soi…

trop facile – et inutile et déprimant même – de revendiquer encore et encore plus quand nous sommes déjà tant choyés tels que nous le sommes vous et moi…

alors regardons qui a besoin autour de nous… de bouffe, d’un coup de fil, d’une attention, à la mesure de nos moyens évidemment… mais au moins ouvert(e)s en ce sens…

ainsi, prière de déranger… l’ordre établi, notre pessimisme, notre défaitisme…

et switchons notre regard, notre attitude…

peut-être que le Dieu que les gens prient existe, peut-être que non, qu’en sait-on ?

mais un chose est claire, peu importe notre conception de Dieu, c’est que le monde qui se déploie devant nous est tel qu’il se presente en ce moment et a besoin de notre aide, de notre soutien, de notre contribution… au meilleur de notre capacité…

peut-être un bon moment pour changer notre conception de la prière… en commençant par apprécier ce qui fonctionne en ce moment… et en regardant comment on peut améliorer le monde autour de nous…

en commençant par soi évidemment car toujours là que ça commence… mais en élargissant notre la portée de nos bras et de notre coeur…

ainsi soit-il…

Une réflexion au sujet de « prière d’offrande »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s