et vivant(e), et humain(e)

♥♥♥ – 13/4/21
les chroniques d’un nôbodé…

et si le but poursuivi était de rester ET vivant(e) ET humain(e) ?

comme si la vie n’était que l’un OU l’autre…

pro ou anti masques… pro ou anti vaccin… gauche droite… pro-ci, anti-ça… anti-ci pro-ça, etc…

mais bordel, la vie est l’un ET l’autre… une chose ET son contraire… ET des multitudes de différences…

la vie est inclusive… la vie ne discrimine pas… la vie est juste et injuste à la fois… la vie est en partie liberté et, en partie, contraintes… la vie débute avec la naissance et se termine avec la mort… et entre les deux, tout un monde de possibilités, un monde de tous les possibles… et de tout autant d’impossibles… faut faire avec…

et si, en fait, il n’y avait pas de but poursuivi en cette vie ?

car nous sommes déjà ET vivant(e) ET humain(e)… et ici, pour nous, et là-bas, pour d’autres…

et s’il n’y avait tout bonnement pas de but autre que celui de vivre tout simplement ?

et de faire avec ce que la vie met dans notre assiette à chaque jour… certain(e)s mieux équipés que d’autres, d’autres moins… certain(e)s beaux, d’autres laid(e)s… comme les arbres dans la forêt qui sont tous différents les uns des autres mais chacun unique… et à sa place…

chacun chacune préoccupé(e) du sort de son prochain et de sa prochaine… car tous et toutes le prochain et la prochaine d’autrui… prochain(e) comme dans proche… et non séparé(e)…

personne n’a choisi ce qui nous arrive actuellement… autant individuellement que collectivement… on doit faire avec… du mieux que l’on peut… en fait, du mieux que l’on veut… car on peut faire comme on veut… dans la mesure que faire se peut…

certain(e)s sont full frus, d’autres plus conciliant(e)s… certain(e)s contre, d’autres pour…

tout le monde, dans son petit monde, connait la solution à tous les problèmes… facile de régler le sort du monde dans nos ptites têtes de pinotes… sauf que la vie ne se passe par que dans le petit monde de quiconque…

la vie est une grande toile d’araignée hyper complexe et imbriquée… tissée par les pensées, actions et gestes de tous et toutes…

personne ne vit en circuit fermé… la vie est contagieuse… la Covid nous montre bien cela… interconnexion, inter dépendance dans notre vivre ensemble qui s’exprime souvent plutôt en vivre contre… contre toute attente…

la vie est ici, en nous, et là-bas, out there… et nous ici dans la vie là-bas… tout est dans tout comme le disait notre cher Raoul national… et on pourrait rajouter tout le monde est en tout le monde… seul et même grand corps social…

alors soyons des cellules positives, des micro organismes qui tendent vers la vie… pour le bine du plus grand nombre… autant en protégeant les plus vulnérables, qu’en protégeant les libertés du plus grand nombre… beau défi, grand casse-tête…

toi et moi, vous et nous… que nous, toujours et partout… pas de eux, que des nous, pas de moi contre toi… que du nous, que du je ET du nous, qu’un je dans le grand nous, dans le grand tout… fiou… alors tout doux tout doux mes pitous… qu’un grand monde fou fiou…

ça serait peut-être une bonne idée d’arrêter de penser le monde en dualité, en opposition, en conflits potentiels, en séparation… car le monde commence en pensées… et le monde part de nos ptites têtes… et se passe beaucoup là… sauf que ce qui en sort de ce monde à nous aura un impact sur le grand monde, sur le monde du plus grand nombre… alors faisons partie de la solution, chacun(e) à son humble mesure…

car le monde, et ses diverses manifestations, n’est pas là pour nous faire suer, pour se mettre entre la vie et chacun(e) de nous… la vie est neutre… on peut en faire ce que l’on veut, ET ce que l’on peut… comme on peut…

alors ?

encore vivant(e) ? toujours humain(e) ?

3 réflexions au sujet de « et vivant(e), et humain(e) »

  1. Ravi

    superbe chronique ce matin….

    comment voir l’amour dans tout ce qui se passe actuellement?

    un homme «réfractaire» à la situation actuelle, qui a versé allègrement sa théorie du complot sur les réseaux sociaux, vient d’apprendre que son frère et sa belle soeur sont aux soins intensifs dans un état critique dû à la Covid….

    il peut voir la «main» qui lui est offerte ou se fermer les yeux et continuer d’être en réaction (ce qui lui est personnel et lui appartient… ses réactions à la situation)

    quel défi cela représente pour lui aujourd’hui!………. seul face à lui même
    l’amour est là pour lui!……….. il a le choix de se laisser «toucher» ou non

    Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s