pas ou, et (paoué, ouais)

♥♥♥ – 15/4/21
les chroniques d’un nôbodé…

traduction: certains faits peuvent exister parallèlement
• tu es résilient(e) et tu as besoin de repos
• tu as tout donné et tu dois prendre du recul
• tu es indépendant(e) et tu as besoin des autres
• tu étais certain(e) et ta compréhension des choses a changé
• tu es gentil(le) et tu as des limites
• certain(e)s souffrent plus que toi mais ta douleur est réelle
• tu as fait de ton mieux et désormais tu comprend mieux

et encore quelques-unes…

tu peux vouloir le vaccin et respecter ceux qui ne le veulent pas
tu peux être agacé(e) par le masque et le porter quand même
tu peux comprendre les mesures sanitaires et en trouver quelques-unes injustifiées
tu peux aimer le monde en général et quelques-uns peuvent quand même t’énerver
tu peux vouloir le monde et ta vie autrement et comprendre que c’est ça qui est ça
tu peux pogner les nerfs (ou pas) après le message et ne pas tirer sur le messager
tu peux être frustré(e) par les contraintes à ta liberté et ne pas brailler sur les réseaux
tu peux être en désaccord avec les autres et garder ça pour toi…

et… la liste pourrait être encore plus longue…

et

quel beau mot… un ptit mot de rien du tout qui lie tout justement… un ptit mot qui associe, qui permet de co-exister, un ptit mot clé qui ouvre toutes sortes de portes…

toi et moi, moi et vous, nous et eux… eux et elles… car que nous, que nous au bout du compte…

si on pouvait seulement apprendre graduellement à remplacer ou par et

car ou c’est la dualité, c’est un ou l’autre, c’est le bien ou le mal… alors que le bien et le mal n’existent même pas… dans l’absolu du moins, que du contexte… ni bien ni mal… ou si on veut vraiment bien et mal, le bien et le mal… car le bien et le mal ne dansent ensemble que dans nos ptites têtes… dans la vie, que du neutre… et oui…

ou c’est vouloir autre chose, c’est avoir hâte à ce qui sera plus tard quand ça sera enfin comme on veut plutôt que d’accepter tout ce qui est comme cela est…

alors que et c’est la vie telle qu’elle est dans sa globalité, avec tous ses extrêmes, toutes ses contradictions, tous ces phénomènes opposés qui existent en même temps… et oui… et non… peut-être…

ou ça penche vers le non, ça compare… ça préfère certaines choses plutôt que d’autres… ça ou ça…

alors que et, ça porte vers le oui… ça inclut, ça accepte, ça accueille… ça et ça…

alors que l’on aime ou pas ce qui se passe, c’est ça qui se passe…

et ci, et ça… et autre chose… et toutes les autres possibilités… infini package deal…

si o et u du ou ce sont les deux premières lettres de oui, le i manquant manque beaucoup…

alors que le e et le t de et sont les deux premières lettres de etc. qui inclue tout…

ça brasse socialement et individuellement en ce moment…

et ça va continuer encore un bout… et ça va peut-être même s’accentuer et se polariser…

et oui… oh que oui…

et et et…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s