mâcher ses mots et marcher sa parole

♥♥♥ – 22/4/2021
les chroniques d’un nôbodé…

traduction: la plupart des problèmes dans la vie sont de 2 ordres: soit qu’on agit sans penser, soit qu’on continue de penser sans agir… – de vous savez qui 😉

me demande si écrire sur les réseaux relève de l’agir ou du penser

j’ai été témoin hier sur FB d’une discussion entre deux connaissances, l’un qui a reçu le vaccin et un autre opposé, au sein d’une groupe de disciples d’Osho autour de qui je chroniquais hier matin justement…

l’un a affirmé avoir reçu le vaccin, heureux de pouvoir retrouver une certaine liberté éventuellement alors que l’autre, qui dit avoir fait beaucoup de recherches (et je le crois car c’est un homme sage que je respecte) répondait se sentir le coeur lourd et peiné de la décision de l’autre… et notre maître Osho fut invoqué… comme quoi ça arrive dans toutes les familles…

j’ai osé suggérer s’il n’était pas possible de respecter nos différences… et on m’a répondu avec une certaine arrogance et condescendance propre à ceux qui savent que le respect de nos différences n’a rien à voir dans ce débat, que c’est plutôt une question de recherche de vérité… et moi de répondre tout en me demandant sérieusement, en vérité en vérité qui nous le dit ?

car le concept de vérité ces temps-ci prend une nouvelle dimension…

réelle ou fake vérité ?

car tant de vérités qui circulent, de multiples vérités, tant de vérités contradictoires… même si on dit souvent qu’il n’existe qu’une seule vérité, celle avec le grand V… qui change toutefois à la vitesse grand V selon les sources consultées…

puis je vois ce bout de texte d’Éric-Emmanuel Schmitt tiré de son bouquin Les dix enfants que madame Ming n’a jamais eus (via Josée Blanchette) et je fais un lien, que je partage ici :

LA VÉRITÉ.
« Pourquoi les hommes ne supportent-ils pas la vérité ?
Premièrement, parce que la vérité les déçoit.
Deuxièmement, parce que la vérité manque souvent d’intérêt.
Troisièmement, parce que la vérité n’a guère l’allure du vrai – la plupart des faussetés sont mieux troussées.
Quatrièmement, parce que la vérité blesse.
Je ne veux pas que tu mènes la guerre en croyant propager la paix.

– Maman, que faire ? Mentir ?
– Non, te taire.
Le silence est un ami qui ne trahit jamais. »

mais ne dit-on pas que se taire est aussi une forme de mensonge, un blanc, de même qu’un acte de lâcheté devant l’injustice ? la question se pose et je me la pose à moi-même… et reste à définir la justice…

car d’un côté du ring, s’agite la vérité de certain(e)s, qui craignent la grande imposture et le déploiement d’un plan bien ficelé des Élites, et de l’autre, celle de la majorité semble-t-il, qui dit fait confiance au médical, qui dit oui à la vaccination de masse pour tenter de retrouver une certaine forme de normalité relative…

et pour en revenir à la citation de vous savez qui ci-haut, je me demande sincèrement si penser – et réfléchir, et investiguer, et observer tout en se gardant une petite gêne – plutôt que de parler – et écrire et poster des infos et tenter d’éveiller la masse – était un acte de lâcheté ou d’intelligence ? si tenter de voir les deux côtés du débat simultanément n’était tout simplement au fond qu’un refus de prendre position et un acte de lâcheté justement ?

en me demandant aussi ce qu’est marcher sa parole, sinon se tenir debout et affirmer haut et fort sa vérité ? tout en respectant celle des autres évidement, ce que certain(e)s semblent avoir de la difficulté à faire, incluant soi-même parfois… ou garder sa vérité pour soi car de toute façon, convaincre qui et et de quoi ?

car je suis persuadé, n’en déplaise à certain(e) de mes ami(e)s, que la vérité est multiple, que chacun en perçoit un petit bout par le bout de sa propre lorgnette… celle qui conforte comme qui confronte…

car les gens sont si souvent campés sur leur position, surtout ceux qui ont fait beaucoup de recherches…

et j’ai plusieurs ami(e)s – mais peut-être que moi qui suis trop voie du milieu ne suis plus leur ami, qu’en sais-je ? – qui ont beaucoup de temps pour lire et s’informer qui sont persuadés de la mise en place d’une grande supercherie en ce moment… plausible…

tandis que d’autres sont fiers de dire qu’ils ont reçu le vaccin car la voie du retour à une certaine normale…

deux grandes autoroutes de vérité, avec plusieurs petites routes secondaires… mais ne s’en va-ton pas tous à la même place ? soit ici…

je pense que tous et chacun est convaincu – ou tente de se convaincre – de sa propre vérité… parfois avec une certaine difficulté à respecter celle des autres, parfois moins…

j’ai tout de même l’impression que ce respect de la différence constitue actuellement, sur le plan social, l’un de nos grands défis…

l’acceptation de nos multiples différences, de même que l’apprentissage d’un vivre ensemble le plus – harmonieux – possible, la réparation des torts du passé imposés par les conquérants, notamment envers les peuples noirs et les premières nations, et la fin de la violence et de l’injustice envers les femmes… parmi quelques-uns…

et peu importe la suite, en vérité en vérité, je n’ai aucune idée, ou au contraire trop d’idées…

alors je continue d’observer… avec une certaine distance, car pas mal à la mode ces temps-ci 😉

Une réflexion au sujet de « mâcher ses mots et marcher sa parole »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s